la claque dans face

17 janvier 2009

Sans même que je puisse prendre le temps de chercher un bouclier, une armure en or, il était trop tard.. tu as prononcé les dix mots au ralenti, comme dans les mauvais films.. le Père Noël m’a laissé une amoureuse sous le sapin..

Ils étaient deux ou trois à savoir. J’ai baissé les yeux, un autre a dit c’est cool pour toi, une autre a demandé quelques détails, son nom, où tu l’avais rencontré.

Tu as deviné ma déception, compris mes manigances des dernières semaines. J’ai respiré, un peu plus fort qu’à l’habitude parce que ça fait mal, retenir des larmes. J’ai continué à ranger mon bureau, j’ai mangé un chocolat, ou peut-être deux chocolats. On m’a parlé, posé des questions.. est-ce que ça va, es-tu correct, veux-tu te saoûler ce soir, si tu veux.. viens souper chez moi.. Et pourtant, je n’ai rien entendu.

J’ai continué à ranger mon bureau. J’ai mangé un chocolat, ou peut-être deux chocolats. J’ai déposé mon armure dorée, tout près de toi.

J’ai mis mon manteau, mes bottes et j’ai couru dehors. Couru jusqu’à l’épicerie. Pour acheter des chocolats. À la caisse, je n’ai pas trouvé mon porte-monnaie. Et après ça, juste après ça, j’ai pleuré.

Publicités

Une Réponse to “la claque dans face”

  1. Séléné said

    Wow… on dirait que c’est moi qui ait écrit tout ca… ça me trouble vraiment…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :