ton reflet partout, surtout sur la glace

17 janvier 2009

Je les ai vus au loin, avec leur chandail du Canadien et leur bâton de hockey. Et j’ai eu envie, moi aussi, d’enfiler mes patins roses, de nouer la boucle, de faire chanter Coeur de Pirate bien fort dans mes oreilles et de tourner, sur la glace.

Je n’ai pas voulu les déranger je veux simplement patiner un peu, pas longtemps. Ils ont ri, ben voyons, y’a pas de problème, on a même un autre bâton.. si jamais tu veux jouer avec nous. Et là, c’est moi qui a souri. Tranquillement, j’ai fait glisser mes patins sur la glace. Les lumières qui décoraient les arbres m’ont fait rêver à un Noël d’enfant, je me suis surprise à chanter aussi.

Quand j’ai relevé les yeux, ils étaient assis, ils m’avaient laissé la grande patinoire, juste pour moi. Tu dois être heureuse en crisse pour patiner et chanter comme ça, toute seule.. un lundi soir qu’il a dit, le plus grand des gars.

Ouin bof tsé.. je vais jouer au hockey avec vous finalement, si ça ne vous dérange pas.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :