trip de route

17 janvier 2009

T’es amoureuse de moi. Il savait.
Lui, il ne doutait pas.

Il ne craignait pas les cauchemars où l’amour ne dure pas toujours et il ne gaspillait pas des milliers de sous dans la fontaine.

Lui, il ne doutait pas.
Il savait. Je suis amoureuse de toi.

Il a pris ma main. On arrête ici ou on continu?
J’ai dit On peut continuer, si tu veux.
Et j’ai pensé On arrête plus jamais, ok?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :