comme dans un film

8 février 2009

On s’est étendu dans le lit, toi à côté de moi. La nuit était commencée depuis longtemps, déjà. Il faisait un peu froid mais les couvertures savaient nous réchauffer. Ou c’était peut-être ton genou endolori qui touchait ma cuisse. Tu m’as dit il faut absolument que tu entendes cette toune-là. Tu as pris l’écouteur droit et moi le gauche. J’ai écouté, je me rappelle t’avoir demandé encore une chanson, puis une autre aussi, après. Juste pour que le moment ne finisse pas.

J’ai dû dire autre chose aussi. Des folies. Oui, je me souviens, j’ai dit des folies. Je t’ai demandé si un jour, tu allais vouloir être mon amoureux. J’aurais pu ne rien dire. Seulement répéter bonne nuit. Dans les films que je regarde en pyjama.. ça se passe comme ça. La fille demande au gars s’il va revenir et il dit oui. Ils s’embrassent et le film finit comme ça, à chaque fois. Quand ils s’embrassent.

Mais ma vie, ce n’est pas un film.
C’est juste des histoires inventées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :