Symptômes pré-menstruels

13 février 2009

Ce soir-là, j’ai pleuré devant le mute de la télévision. J’ai pleuré en rangeant la vaisselle qui traînait, propre, sur le comptoir. J’ai pleuré en voyant la lumière du répondeur qui ne clignotait pas. J’ai pleuré en jetant le sac de PFK. J’ai pleuré en marchant vers la cuisine. Et j’ai pleuré en revenant vers le salon. J’ai pleuré en ouvrant mon agenda, à voir le temps qui passe et à me demander si c’est vraiment cette vie-là que je veux. J’ai pleuré en pensant à la Saint-Valentin, demain. J’ai pleuré en me disant qu’il faut vraiment mettre un X sur ce gars-là. J’ai pleuré en imaginant ma prochaine histoire d’amour qui ne fonctionnera pas.

J’ai mangé des chips.
Ça va mieux, merci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :