des couleurs en miettes

22 juin 2009

C’est pas loin. J’en vois des bouts de couleur dans le ciel. Ça pète fort les feux d’artifices. Ça fait pleurer les enfants. Pis les grands aussi, des fois. Parce que la vie, ça continu et je pense juste à ça, la fois où on s’était embrassé en plein milieu de la rue papineau, pendant qu’un couple gay faisait des pirouettes autour de nous.

Ce moment-là, on ne peut pas l’oublier. C’était juste après les feux d’artifices, pis là vous allez penser, les feux d’artifices étaient dans ton coeur. Crisse, c’est quétaine. Mais c’est exactement ça. En-dedans, c’est là, très fort, mon coeur a éclaté. Mille miettes d’un tout petit bonheur de rien du tout.

Ce soir, même après si longtemps, le vent est froid dans le salon rose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :