après le drame

2 mars 2010

On est tombé sur cette photo-là par hasard et il a dit putain, on dirait toi, les lumières de Noël, la couronne dorée, un lit défait et une princesse échouée, elle s’ennuie elle aussi, elle s’ennuie tellement, comme toi hen Anna, comme toi.

Je lui ai dit que j’allais mieux, que la peine a laissé sa place à ce que je craignais le plus au monde entier, un sentiment qui mêle la désillusion et la tiédeur – une indifférence face à l’amour, un désintérêt presque c’est sûrement juste pas pour moi, tout ça.

Il a dit ben voyons donc. Elle aussi elle a dit ben voyons donc. Pis je les ai regardé avec une face d’ado qui juge tellement tout le monde fuck man, arrêtez de dire : ben voyons donc. Pis après tu vas trouver un gars avec des couilles bientôt ça va durer tellement longtemps c’est toi qui va s’écoeurer il va t’aimer likecrazy pour vrai tu vas être une fucking princesse vous allez vous marier sur la plage tu vas pleurer tellement ça va être trop beau pour être vrai.

J’ai souri vous êtes cutes, vraiment.

Pis ça m’a fait penser à la pièce Porc-Épic :

m’aimes-tu, toi ?  – le gars
es-tu du genre à t’envoler ?  – la fille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :