confusée

14 mars 2010

Elle m’a préparé un gros bol de popcorn extra beurre en chantant cette toune-là qui console à chaque fois. Et lui qui ne m’appelle jamais, il a appelé. Pour prendre des nouvelles. Parce qu’il les sent ces choses-là qui brisent le coeur juste un peu et comme à chaque fois, il m’a offert une folie, boire une deux quatre bouteilles de vin et se rappeler ces anciennes nuits passées ensemble, veux-tu même si tu tousses encore, j’ai dit oui en riant trop fort. Il y a aussi cette amie depuis toujours et le lait chaud à la cerise qui goûtait le bonheur. Dans sa voiture, on aurait pu partir pour le bout du monde et revenir demain ou après-demain. Ça ne me dérangeait même pas parce qu’elle était là et le banc chauffant et la fenêtre ouverte et la pluie qui me tombait dessus et la musique très forte.  

Pis un truc si tu as la grippe, pas de vaseline ou de vicks sur ton nez trop mouché et brisé. Du polysporin, ok?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :