y fait donc ben frette

18 mars 2010

Elle a dit Vous inventez du rêve et vous détruisez la réalité. Et j’ai ri tellement fort sur fond de musique classique.. mais j’aurais pu pleurer aussi. Parce que god, j’haïs trop trop ça, la musique classique.

Elle a dit autre chose aussi, genre vous n’avez rien à perdre. Et j’ai encore ri. Parce que je l’ai déjà perdu..

Elle doit me trouver très très crazy parce que je ris trop fort sur le petit divan rouge, à côté de la boîte de kleenex et de la fenêtre qui donne sur le stationnement. Habituellement, ici.. les gens sont tristes. Sinon, il y a ceux qui rient très fort et qui remarquent le stationnement et la boîte de kleenex qui sert à rien.

Je n’ai pas ri. Moi, je ne suis pas triste mais souvent, ça tremble dans ma maison.. à cause du froid.

Surtout, surtout, n’arrêtez jamais d’écrire.
Ça vous laisse en vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :