c’est pas comme avec toi mais presque

24 mars 2010

Ensemble, on a compté 1789 petits coeurs à la cannelle dans le bocal rouge. On s’est assis sur le banc près du parc et on a ri on a ri tellement longtemps parce que la glace sous la neige et tous ceux qui se plantaient parce que tsé, la glace sous la neige ça glisse, les flocons qui tombaient sur mes mitaines et sur ta tuque bleue à pompon, le chocolat chaud même pas chaud, mes pieds gelés, mes mains gelées, mon nez gelé mais mon coeur pis ton coeur aussi peut-être sûrement, tellement hot. Tu m’as dit des choses qu’on oublie pas, jamais. Je t’ai demandé mille fois pourquoi tu ris et tu as répondu je ris pas, je te souris sti. Ensemble, on compte des coeurs à la cannelle. On écrit dans les miroirs. Pis on invente des histoires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :